ACTUALITÉS

alter way mobilisée pour la Journée internationale des droits des femmes !

8 mars 2021

News

#Journéedesdroitsdesfemmes
#Journéeinternationaledesfemmes
#8mars

8 mars Journée internationale des droits des femmes

Co-dirigée par Véronique Torner, alter way est une entreprise engagée, notamment sur le sujet des femmes dans le Numérique.

"Soutenir et valoriser le parcours professionnel des femmes dans le Numérique est une priorité pour notre secteur !  Les femmes ne représentent toujours que 27,9% des emplois du numérique. Ce chiffre descend à 16% de femmes dans les métiers dits “techniques”."

alter way est  :

  • Signataire de la charte « jamais sans elle », un mouvement en faveur de la mixité
  • Membre actif du programme « Femmes du Numérique » porté par le Syntec Numérique.
  • Signataire du Manifeste #ReconversionFemmesNum, respecter les engagements pour assurer l'accès aux femmes actives aux métiers du numérique.

Pour rappel, la Journée internationale des droits des femmes trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle, en Europe et aux États-Unis, réclamant de meilleures conditions de travail et le droit de vote. C'est en 1975, lors de l'Année internationale de la femme, que l'Organisation des Nations Unies a commencé à célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars.

Le thème du 8 mars 2021 est "Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19". Il célèbre les efforts considérables déployés par les femmes et les filles partout dans le monde pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de Covid-19 et met en lumière les manques à combler. Ce thème fait également le lien avec la crise pandémique que traverse le monde actuellement.

La participation pleine et effective des femmes et leur accès aux fonctions de direction dans tous les domaines de la vie favorisent le progrès pour toutes et tous. Pourtant, les femmes restent sous-représentées dans la sphère publique et les postes de décisions, comme le révèle le récent rapport du Secrétaire général des Nations Unies. Les femmes sont à la tête d’un État ou d’un gouvernement dans 22 pays et elles n’occupent que 24,9 pour cent des postes parlementaires nationaux. Au rythme actuel des progrès, il faudra encore 130 ans avant que l’égalité des sexes parmi les chefs de gouvernement ne soit atteinte.

Pour avancer vers plus de mixité, il faut faire évoluer les mentalités ainsi que les comportements. Un sondage Harris Interactive, réalisé en novembre dernier confirme que seules 28% des femmes jugent “satisfaisante” la situation actuelle en matière d’accès des femmes à des postes de responsabilité dans les entreprises – contre 48% des hommes. Dans le domaine de l’entrepreneuriat, 40 % des créateurs d’entreprise sont des femmes. Malheureusement, les femmes ne représentent que 14 % des dirigeants d’entreprises de plus de 10 salariés.

Les comités exécutifs sont encore très masculins dans la grande majorité des entreprises. Les habitudes ont la vie dure et la volonté consciente ou inconsciente de mixer davantage les profils n’est pas toujours une priorité. Et pourtant, de nombreux indicateurs montrent que la mixité Hommes / Femmes booste leur performance. Le rapport 2019 de l’Observatoire SKEMA de la féminisation des entreprises nous apprend ainsi qu’entre 2009 et 2019, les entreprises dont l’encadrement est le plus mixte (présence des femmes supérieure à 40%) ont connu une croissance (+240%) nettement supérieure à la moyenne, (croissance des entreprises du CAC 40 de +43% sur la même période).

C’est également ce qu’ont démontré les travaux de l’Index Women Equity, qui analysent depuis 10 ans les performances des petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes, et la série de rapports « Women Matter » du cabinet McKinsey.

Faisons en sorte que 2021 fasse la différence pour les femmes et les filles de tous les pays !